Rhône-Alpes

Un exposé sur la région Rhône-Alpes : son économie, sa culture, ses principales villes (Lyon, Grenoble...) et ses sites touristiques...

Parenté : Europe France


L'économie

Cette partie présente quelques caractéristiques économiques du quart de la France situé autour de Lyon : Bourgogne, Auvergne, Franche-Comté et Rhône-Alpes.

L'agriculture

Les monts du Forez et les hauts plateaux ardéchois ont comme activité l'élevage mais beaucoup de terres sont à l'abandon. La Bourgogne possède un fameux vignoble qui produit un des vins les plus réputés de France. Seul l'élevage de bovins est pratiqué en Auvergne. Tout autour de Lyon, à l'extérieur de la région industrielle persistent la polyculture ainsi que des cultures spécialisées (vignobles, cultures maraîchères, un peu d'agriculture de montagne ainsi que l'élevage bovin).

Le tourisme

Il se développe surtout dans les Alpes grâce aux sports d'hiver. Cette zone est actuellement la première région de ski au monde et la deuxième région touristique de France. Le tourisme hivernal a permis à la montagne alpine de conserver sa population. Le tourisme d'été a été développé (création de parcs nationaux) car on reproche au tourisme d'hiver les emplois saisonniers et la dégradation des paysages. Les tourismes bourguignon et auvergnat sont basés sur la découverte des patrimoines naturel, gastronomique et architectural.

L'industrie

Lyon est une très grande agglomération industrielle : elle a une importante industrie chimique, métallurgique, textile et électrique. C'est aussi la seconde agglomération tertiaire de France après Paris avec des banques, des activités de recherche (surtout en chimie et pharmacie), des activités de conseil... Le nouveau quartier d'affaires de la Part-Dieu est un signe de cette puissance.

Les villes

Lyon

[Cliquez pour agrandir : 87 Kio] Lyon - Vue générale : la colline de Fourvière et sa basilique au dessus de la Saône.

Page dédiée : Lyon

Un exposé sur l'agglomération lyonnaise : sa culture, ses sites antiques, ses églises, ses musées...

Saint-Étienne

Cette ville de 170 000 habitants est la deuxième plus importante de la région.

Autrefois connue pour son industrie métallurgique et ses mines, elle se réoriente vers la fin du XXe siècle vers la création (notamment textile) et le design. Elle dispose d'une gare TGV.

[Cliquez pour agrandir : 76 Kio] Saint-Étienne - La gare de Saint-Étienne-Châteaucreux.

Grenoble

Cette ville de l'Isère est la troisième plus importante de la région Rhône-Alpes, après Lyon et Saint-Étienne. Son économie est dominée par la fabrication de gants entre les XVIIe et XIXe siècles puis la ville développe l'énergie hydraulique à la fin du XIXe siècle puis le tourisme (dont le ski) au XXe siècle. Par la suite, elle devient un des hauts lieux de la recherche en France, notamment dans le calcul, l'énergie nucléaire, la microélectronique et les nanotechnologies.

La cathédrale Notre-Dame

La cathédrale Notre-Dame, de styles roman et gothique, fut construite entre les IVe et XIXe siècles. Son baptistère date du IVe siècle. L'Abbé Pierre y fut vicaire en 1942.

[Cliquez pour agrandir : 69 Kio] Grenoble - La cathédrale Notre-Dame.

La basilique du Sacré-Cœur

Construite à partir de 1922 et consacrée en 1943, elle a été élevée au rang de basilique mineure en 1952.

[Cliquez pour agrandir : 95 Kio] Grenoble - La basilique du Sacré-Cœur.

Les transports

La gare

Cette gare est en service depuis 1858. Reconstruite en 1968 pour les Jeux olympiques d'hiver, elle est desservie par les TGV depuis 1985. Ceux-ci la relient à Lyon, Annecy et Marseille.

[Cliquez pour agrandir : 117 Kio] Grenoble - La gare. [Cliquez pour agrandir : 86 Kio] Grenoble - La gare.

Le tramway

Après un premier réseau de tramways abandonné en 1952, Grenoble fut la deuxième ville de France après Nantes à réintroduire le tramway, en 1987. En 2014, il compte 5 lignes et 36 km de voies.

[Cliquez pour agrandir : 119 Kio] Grenoble - Le tramway. [Cliquez pour agrandir : 119 Kio] Grenoble - Le tramway. [Cliquez pour agrandir : 109 Kio] Grenoble - Le tramway. [Cliquez pour agrandir : 102 Kio] Grenoble - Le tramway.

Saint-Jean-de-Maurienne

La cathédrale Saint-Jean-Baptiste

Cette cathédrale romane et gothique date du XIe siècle. Le clocher est séparé du reste de l'édifice. Un cloître jouxte l'église, qui possède également une crypte.

[Cliquez pour agrandir : 84 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 82 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le clocher. [Cliquez pour agrandir : 80 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le cloître. [Cliquez pour agrandir : 88 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le cloître. [Cliquez pour agrandir : 96 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le cloître. [Cliquez pour agrandir : 88 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le cloître.

À l'intérieur, on peut remarquer plusieurs retables, ainsi que de magnifiques stalles. Les vitraux du chœur et des chapelles latérales, du XIXe siècle, sont aussi remarquables.

[Cliquez pour agrandir : 73 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : la nef. [Cliquez pour agrandir : 58 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : la nef. [Cliquez pour agrandir : 70 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : la nef et l'entrée. [Cliquez pour agrandir : 69 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : l'orgue. [Cliquez pour agrandir : 93 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : retable. [Cliquez pour agrandir : 95 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : la chapelle de la Vierge. [Cliquez pour agrandir : 71 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le chœur. [Cliquez pour agrandir : 106 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le chœur : statue de la Vierge. [Cliquez pour agrandir : 87 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le chœur : vitraux. [Cliquez pour agrandir : 84 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le chœur : les stalles. [Cliquez pour agrandir : 97 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le chœur. [Cliquez pour agrandir : 97 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le chœur. [Cliquez pour agrandir : 80 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le chœur : les stalles. [Cliquez pour agrandir : 76 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le chœur : les stalles. [Cliquez pour agrandir : 101 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le chœur : les stalles. [Cliquez pour agrandir : 76 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le chœur : les stalles. [Cliquez pour agrandir : 62 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le chœur. [Cliquez pour agrandir : 66 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le chœur. [Cliquez pour agrandir : 90 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le chœur : les stalles. [Cliquez pour agrandir : 96 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le chœur : les stalles. [Cliquez pour agrandir : 75 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : le chœur. [Cliquez pour agrandir : 63 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : la chaire. [Cliquez pour agrandir : 83 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : retable. [Cliquez pour agrandir : 66 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : vitrail de la Sainte-Famille. [Cliquez pour agrandir : 71 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : vitrail représentant Jésus au Temple. [Cliquez pour agrandir : 85 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : retable. [Cliquez pour agrandir : 58 Kio] Saint-Jean-de-Maurienne - La cathédrale Saint-Jean-Baptiste : vitrail représentant l'Esprit Saint à la Création.

Vienne

Cette commune de l'Isère est un ancien évêché. On y trouve donc une ancienne cathédrale, Saint-Maurice, dont l'évêque était le Primat des Gaules jusqu'en 1802. La ville a depuis été supplantée par Lyon. Elle comporte plusieurs sites antiques, dont le temple d'Auguste et de Livie, du Ie siècle avant Jésus-Christ et un théâtre du Ie siècle.

Sur l'autre rive du Rhône se trouve la tour des Valois, du XIVe siècle, située sur la commune de Sainte-Colombe.

[Cliquez pour agrandir : 73 Kio] Vienne - Le Rhône. [Cliquez pour agrandir : 76 Kio] Vienne - Pont sur le Rhône. [Cliquez pour agrandir : 57 Kio] Vienne - Le Rhône. [Cliquez pour agrandir : 72 Kio] Sainte-Colombe - La tour des Valois vue de Vienne. [Cliquez pour agrandir : 81 Kio] Vienne - La ville, au bord du Rhône. [Cliquez pour agrandir : 52 Kio] Vienne - Le château de la Batie.

Cathédrale Saint-Maurice

Une cathédrale se trouve à cet emplacement depuis le IVe siècle, mais l'édifice actuel date du XIIe siècle. Ce n'est plus une cathédrale depuis 1790.

[Cliquez pour agrandir : 98 Kio] Vienne - L'ancienne cathédrale Saint-Maurice. [Cliquez pour agrandir : 141 Kio] Vienne - L'ancienne cathédrale Saint-Maurice. [Cliquez pour agrandir : 84 Kio] Vienne - L'ancienne cathédrale Saint-Maurice.

Église Saint-Pierre

Cette église, appartenant à une ancienne abbaye, est une des plus anciennes de France et son abside, notamment, date de la fin du Ve siècle.

[Cliquez pour agrandir : 91 Kio] Vienne - L'église Saint-Pierre.

Châteauneuf-de-Galaure

C'est dans ce village qu'a vêcu Marthe Robin, de 1902 à 1981. Cette mystique chrétienne est à l'origine de la création des Foyers de la Charité, d'abord en ce lieu puis partout dans le monde (75 Foyers, dans 42 pays en 2008).

[Cliquez pour agrandir : 99 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - L'église Saint-Jean. [Cliquez pour agrandir : 31 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - L'église Saint-Jean, de nuit.

Les Foyers de la Charité

Ils ont été fondés par le père Georges Finet à la demande de Marthe Robin en 1936. Ils abritent aujourd'hui une école privée (primaire, collège et lycée), une maison de retraite et un lieu de retraite spirituelle. La très belle statue de la Vierge à l'Enfant, tout en douceur, devant l'accueil est de J.S. Hartmann.

[Cliquez pour agrandir : 56 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - Les Foyers de la Charité : statue de la Vierge à l'Enfant. [Cliquez pour agrandir : 59 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - Les Foyers de la Charité : statue de la Vierge à l'Enfant. [Cliquez pour agrandir : 56 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - Les Foyers de la Charité : statue de la Vierge à l'Enfant. [Cliquez pour agrandir : 42 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - Les Foyers de la Charité : statue de la Vierge à l'Enfant.

On y trouve également le sanctuaire Sainte-Marie-Mère-de-Dieu, consacré le 24 juin 1979 par Monseigneur Marchand, évêque de Valence. L'église moderne, d'une capacité de 1500 places, conçue par les architectes lyonnais Cutelin et Ricard, abrite un vitrail de Yoki, un magnifique tabernacle et une statue en bois massif de Vierge à l'Enfant de J.S. Hartmann.

[Cliquez pour agrandir : 68 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - Les Foyers de la Charité : le sanctuaire Sainte-Marie-Mère-de-Dieu : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 76 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - Les Foyers de la Charité : le sanctuaire Sainte-Marie-Mère-de-Dieu : l'intérieur. [Cliquez pour agrandir : 79 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - Les Foyers de la Charité : le sanctuaire Sainte-Marie-Mère-de-Dieu : le chœur. [Cliquez pour agrandir : 99 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - Les Foyers de la Charité : le sanctuaire Sainte-Marie-Mère-de-Dieu : le tabernacle. [Cliquez pour agrandir : 100 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - Les Foyers de la Charité : le sanctuaire Sainte-Marie-Mère-de-Dieu : statue de la Vierge à l'Enfant. [Cliquez pour agrandir : 76 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - Les Foyers de la Charité : le sanctuaire Sainte-Marie-Mère-de-Dieu : statue de la Vierge à l'Enfant. [Cliquez pour agrandir : 94 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - Les Foyers de la Charité : le sanctuaire Sainte-Marie-Mère-de-Dieu : vitrail de Yoki. [Cliquez pour agrandir : 91 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - Les Foyers de la Charité : le sanctuaire Sainte-Marie-Mère-de-Dieu : l'intérieur. [Cliquez pour agrandir : 79 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - Les Foyers de la Charité : le sanctuaire Sainte-Marie-Mère-de-Dieu : l'orgue.

La ferme Robin

Elle est ouverte à titre privé et tenue par les membres des Foyers de Charité. Il est ainsi possible de se recueillir dans la chambre de Marthe Robin, lieu d'un grand nombre de vocations et de conversions.

C'est là que le père Finet a apporté à Marthe Robin le tableau de Sainte-Marie-Médiatrice qui se trouve encore dans sa chambre et dont une copie se trouve aux Foyers de la Charité.

[Cliquez pour agrandir : 77 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - La ferme Robin : bâtiment principal. [Cliquez pour agrandir : 162 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - La ferme Robin : bâtiment annexe. [Cliquez pour agrandir : 84 Kio] Châteauneuf-de-Galaure - Tableau de Sainte-Marie-Médiatrice (copie).

Saint-Vallier

[Cliquez pour agrandir : 76 Kio] Saint-Vallier - La gare.

Tignes

[Cliquez pour agrandir : 83 Kio] Tignes - Le barrage.


Cette page en français a été créée par Peter à partir de sources multiples et d'un exposé scolaire, le 15 juin 2000 et modifiée pour la dernière fois le 11 décembre 2016. Son avancement est noté 1/3.