Shanghai

Une présentation détaillée de la ville de Shanghai (上海), en Chine, et de ses principaux points d'intérêt : musées, temples, églises, parcs et quartiers de Pudong, Xintiandi, Qibao...

Parenté : Asie Chine


Shanghai (上海) est la plus grande ville de Chine. Elle est située sur le fleuve Huangpu, au sud du fleuve Yangzi Jiang. Son quartier d'affaires s'appelle Pudong.

[Cliquez pour agrandir : 67 Kio] Shanghai - Vue générale. [Cliquez pour agrandir : 96 Kio] Shanghai - Vue générale. [Cliquez pour agrandir : 78 Kio] Shanghai - Vue générale. [Cliquez pour agrandir : 92 Kio] Shanghai - Vue générale. [Cliquez pour agrandir : 55 Kio] Shanghai - Vue générale. [Cliquez pour agrandir : 62 Kio] Shanghai - Vue générale. [Cliquez pour agrandir : 71 Kio] Shanghai - L'hôtel de ville.

Présentation

La culture

L'Expo 2010

L'Exposition universelle de 2010 se tient à Shanghai à partir du 1er mai et jusqu'au 31 octobre. La mascotte est Haibao, dont le nom signifie « trésor de l'océan » et dont la forme est celle du sinogramme 人 (ren : être humain).

[Cliquez pour agrandir : 63 Kio] Shanghai - Haibo, la mascotte de l'Exposition universelle 2010. [Cliquez pour agrandir : 135 Kio] Shanghai - Parterre de fleurs et effigie d'Haibo, la mascotte de l'Exposition universelle 2010. [Cliquez pour agrandir : 23 Kio] Shanghai - Zhongshan Park : cerf-volant représentant Haibo. [Cliquez pour agrandir : 65 Kio] Shanghai - Réception par le président Nicolas Sarkozy à l'occasion de l'Expo 2010.

Dialecte

Les Chinois originaires de Shanghai parlent leur propre dialecte, qui diffère du mandarin standard :

Les transports

L'aéroport de Pudong

Cet immense aéroport international est situé en bord de mer, à l'écart de la ville.

[Cliquez pour agrandir : 115 Kio] Shanghai - L'aéroport de Pudong : le hall du terminal 1.

Le port

Shanghai dispose du plus grand port du monde en volume. Il a dépassé notamment ceux Rotterdam et Singapour.

[Cliquez pour agrandir : 32 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 37 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 38 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 42 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 52 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 28 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 34 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 32 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 29 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 45 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 57 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 78 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 80 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 73 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang.

Les gares ferroviaires

Shanghai dispose de deux gares (Nord et Sud).

La gare Nord permet, par exemple, de rejoindre Pékin, Suzhou, Nankin, Xi'an...

[Cliquez pour agrandir : 103 Kio] Shanghai - La gare Nord : l'extérieur. [Cliquez pour agrandir : 123 Kio] Shanghai - La gare Nord : l'intérieur. [Cliquez pour agrandir : 56 Kio] Shanghai - La gare Nord : train CRH. [Cliquez pour agrandir : 63 Kio] Shanghai - La gare Nord : train CRH. [Cliquez pour agrandir : 48 Kio] Shanghai - La gare Nord : train CRH.

La gare Sud permet de rejoindre Canton, Hangzhou...

[Cliquez pour agrandir : 84 Kio] Shanghai - La gare Sud : l'extérieur. [Cliquez pour agrandir : 120 Kio] Shanghai - La gare Sud : train en gare. [Cliquez pour agrandir : 110 Kio] Shanghai - La gare Sud : l'intérieur. [Cliquez pour agrandir : 122 Kio] Shanghai - La gare Sud : l'intérieur. [Cliquez pour agrandir : 137 Kio] Shanghai - La gare Sud : l'intérieur. [Cliquez pour agrandir : 68 Kio] Shanghai - Locomotive en gare Sud. [Cliquez pour agrandir : 121 Kio] Shanghai - Locomotive en gare Sud. [Cliquez pour agrandir : 59 Kio] Shanghai - Train à grande vitesse en gare Sud. [Cliquez pour agrandir : 90 Kio] Shanghai - Train en gare Sud. [Cliquez pour agrandir : 107 Kio] Shanghai - Train en gare Sud.

Le métro

Le métro de Shanghai existe depuis 1995. Il comporte 8 lignes en 2009, 11 en 2010. Les principales stations sont celles du parc Zhongshan et de la place du peuple.

[Cliquez pour agrandir : 83 Kio] Shanghai - Le métro : extérieur d'une station. [Cliquez pour agrandir : 76 Kio] Shanghai - Le métro : extérieur d'une station de métro aérien. [Cliquez pour agrandir : 73 Kio] Shanghai - Le métro : intérieur d'une station. [Cliquez pour agrandir : 88 Kio] Shanghai - Le métro : intérieur d'une station. [Cliquez pour agrandir : 73 Kio] Shanghai - Le métro : intérieur d'une station. [Cliquez pour agrandir : 113 Kio] Shanghai - Le métro : intérieur d'une station. [Cliquez pour agrandir : 86 Kio] Shanghai - Le métro : rame. [Cliquez pour agrandir : 98 Kio] Shanghai - Le métro : intérieur d'une rame.

Le Maglev

Appelé « Transrapid », il s'agit de la première ligne commerciale au monde de train à lévitation magnétique. Elle est entrée en exploitation le 1er janvier 2004. Reliant l'aéroport de Pudong au métro, il prétend pouvoir atteindre 431 km/h et parcourir les 30 km de voies en 8 min.

Dans la pratique, il ne dépasse pas les 301 km/h pour certains trajets. Le bruit et les vibrations ne semblent pas moindres que dans un classique TGV français.

[Cliquez pour agrandir : 68 Kio] Shanghai - Le Maglev. [Cliquez pour agrandir : 72 Kio] Shanghai - Le Maglev. [Cliquez pour agrandir : 65 Kio] Shanghai - Le Maglev : le rail. [Cliquez pour agrandir : 67 Kio] Shanghai - Le Maglev : intérieur d'une voiture.

Les quartiers

Le centre-ville

La place du peuple

Juste à côté se trouve le musée de Shanghai.

Parc du peuple

Ce parc est situé près du centre-ville. On peut y voir une pratique qui semble étrange lorsque l'on ne connaît pas la culture locale : des parents dont les enfants atteignent la trentaine sans être mariés essaient de leur trouver un conjoint en se tenant à côté d'un papier décrivant l'enfant en question : taille, âge et entreprise dans laquelle il ou elle travaille ! Les passants (d'autres parents dans la même situation) peuvent demander plus de renseignements s'ils sont intéressés...

[Cliquez pour agrandir : 93 Kio] Shanghai - People's Park. [Cliquez pour agrandir : 116 Kio] Shanghai - People's Park : rocher rapporté d'Antarctique. [Cliquez pour agrandir : 101 Kio] Shanghai - People's Park : recherche de jeunes à marier. [Cliquez pour agrandir : 91 Kio] Shanghai - People's Park : recherche de jeunes à marier.

La rue de Nankin

Cette rue piétonne, très passante et commerçante est comparable aux Champs-Élysées de Paris. Elle est d'ailleurs due à un architecte français, Jean-Marie Charpentier, qui l'a redessinée en 1998-1999.

[Cliquez pour agrandir : 51 Kio] Shanghai - La rue de Nankin. [Cliquez pour agrandir : 86 Kio] Shanghai - La rue de Nankin. [Cliquez pour agrandir : 91 Kio] Shanghai - La rue de Nankin. [Cliquez pour agrandir : 71 Kio] Shanghai - La rue de Nankin. [Cliquez pour agrandir : 54 Kio] Shanghai - La rue de Nankin. [Cliquez pour agrandir : 109 Kio] Shanghai - La rue de Nankin. [Cliquez pour agrandir : 97 Kio] Shanghai - La rue de Nankin. [Cliquez pour agrandir : 107 Kio] Shanghai - La rue de Nankin.

Pudong

Les principaux gratte-ciels sont :

Ces gratte-ciels sont accompagnés d'autres tours de moindre hauteur. On en dénombre une cinquantaine dans cet espace.

La plus belle vue de Pudong est celle visible depuis le « Bund », qui se situe sur la rive Ouest (gauche) du fleuve Huangpu.

[Cliquez pour agrandir : 70 Kio] Shanghai - Le quartier Pudong vu depuis un parc près du Bund. [Cliquez pour agrandir : 51 Kio] Shanghai - Le quartier Pudong : le Centre des Finances et la Jin Mao Tower. [Cliquez pour agrandir : 89 Kio] Shanghai - Le quartier Pudong : buildings. [Cliquez pour agrandir : 59 Kio] Shanghai - Le quartier Pudong : buildings. [Cliquez pour agrandir : 97 Kio] Shanghai - Le quartier Pudong : buildings. [Cliquez pour agrandir : 88 Kio] Shanghai - Le quartier Pudong : buildings. [Cliquez pour agrandir : 62 Kio] Shanghai - Le quartier Pudong : buildings.

Le Centre des Finances

Cette tour culmine à 492 mètres de hauteur et a une forme assez élégante, qui s'affine avec la hauteur.

[Cliquez pour agrandir : 48 Kio] Shanghai - Le quartier Pudong : le Centre des Finances. [Cliquez pour agrandir : 76 Kio] Shanghai - Le quartier Pudong : le sommet du Centre des Finances.

La Perle de l'Orient

Cette tour, utilisée pour la retransmission de la télévision, mesure 468 mètres et dispose d'un restaurant panoramique rotatif.

Son architecture comporte onze boules. Huit sont alignées verticalement et trois sont incluses dans le socle. Cette idée est tirée d'une légende écrite par un poète qui aurait vu tomber des perles de différentes tailles sur une assiette de jade.

[Cliquez pour agrandir : 40 Kio] Shanghai - Le quartier Pudong : la Perle de l'Orient. [Cliquez pour agrandir : 74 Kio] Shanghai - Le quartier Pudong : la Perle de l'Orient. [Cliquez pour agrandir : 43 Kio] Shanghai - Le quartier Pudong : la Perle de l'Orient. [Cliquez pour agrandir : 45 Kio] Shanghai - Le quartier Pudong : la Perle de l'Orient.

La Jin Mao Tower

Avec ses 421 mètres, c'est la troisième plus haute tour du quartier.

[Cliquez pour agrandir : 44 Kio] Shanghai - Le quartier Pudong : la Jin Mao Tower. [Cliquez pour agrandir : 71 Kio] Shanghai - Le quartier Pudong : la Jin Mao Tower.

Xintiandi

Ce quartier est un ancien lilong qui a conservé son architecture des années 1920 et 1930, avec de simples maisons à étages, mais très restaurées. Ces bâtiments servent maintenant principalement de restaurants et magasins et sont toujours entourés de rues piétonnes.

[Cliquez pour agrandir : 146 Kio] Shanghai - Le quartier Xintiandi. [Cliquez pour agrandir : 146 Kio] Shanghai - Le quartier Xintiandi. [Cliquez pour agrandir : 139 Kio] Shanghai - Le quartier Xintiandi. [Cliquez pour agrandir : 141 Kio] Shanghai - Le quartier Xintiandi : maison. [Cliquez pour agrandir : 128 Kio] Shanghai - Le quartier Xintiandi : ruelle. [Cliquez pour agrandir : 71 Kio] Shanghai - Le quartier Xintiandi : plan d'eau.

Maison de la première réunion du parti communiste

Dans ce quartier, à l'adresse 374 Huangpi Nan Lu, se trouve la maison où s'est tenue la première réunion du parti communiste chinois, entre Mao Zedong et douze autres collaborateurs, du 23 au 30 juillet 1921. Recherchés par la police, les membres présents ont dû fuir et finir leur réunion sur un lac, à Jiaxing.

La maison est à présent un musée, et la scène est immortalisée par une reconstitution avec des statues de cire très réalistes.

On peut regretter le manque d'objectivité notoire dans les textes et explications du musée, qui racontent l'action héroïque des révolutionnaires communistes contre l'« impérialisme » de leurs adversaires. Les millions de morts directement dus au régime communiste sont totalement occultés.

[Cliquez pour agrandir : 128 Kio] Shanghai - Le quartier Xintiandi : lieu du premier congrès du parti communiste chinois. [Cliquez pour agrandir : 143 Kio] Shanghai - Le quartier Xintiandi : lieu du premier congrès du parti communiste chinois. [Cliquez pour agrandir : 137 Kio] Shanghai - Le quartier Xintiandi : lieu du premier congrès du parti communiste chinois. [Cliquez pour agrandir : 119 Kio] Shanghai - Le quartier Xintiandi : lieu du premier congrès du parti communiste chinois. [Cliquez pour agrandir : 66 Kio] Shanghai - Le quartier Xintiandi : lieu du premier congrès du parti communiste chinois. [Cliquez pour agrandir : 119 Kio] Shanghai - Le quartier Xintiandi : lieu du premier congrès du parti communiste chinois.

Anciennes concessions

La concession française

[Cliquez pour agrandir : 129 Kio] Shanghai - Villa des années 1920 de l'ancienne concession française.

La rue Fuxing est une des plus célèbres rues de cette ancienne concession. On y trouve entre autres le parc Fuxing, des maisons de style européen et de nombreux platanes, caractéristiques des rues ayant appartenu aux concessions.

[Cliquez pour agrandir : 125 Kio] Shanghai - La rue Fuxing. [Cliquez pour agrandir : 167 Kio] Shanghai - La rue Fuxing.

Qibao

« Qibao old town » est un quartier construit autour de deux canaux, nommés Pu'lui et Heng'li traversés par trois ponts. Il est composé de rues étroites et commerçantes, toutes à angles droits, très animées, complètement refaites en l'an 2000, de maisons basses traditionnelles et d'une église. Le lieu est très touristique et l'on y trouve une quantité impressionnante de boutiques vendant des souvenirs et de la nourriture.

Auparavant, sous la dynastie Song, le lieu s'appelait « la ville des Sept Trésors » car elle aurait possédé : l'écriture du lotus d'or, un arbre magique, la grande cloche d'Afar, le Bouddha d'Afar, le coq d'or, les baguettes de jade et la hache de jade.

[Cliquez pour agrandir : 90 Kio] Shanghai - Le quartier Qibao. [Cliquez pour agrandir : 90 Kio] Shanghai - Le quartier Qibao. [Cliquez pour agrandir : 92 Kio] Shanghai - Le quartier Qibao. [Cliquez pour agrandir : 80 Kio] Shanghai - Le quartier Qibao. [Cliquez pour agrandir : 77 Kio] Shanghai - Le quartier Qibao : lanternes. [Cliquez pour agrandir : 95 Kio] Shanghai - Le quartier Qibao. [Cliquez pour agrandir : 91 Kio] Shanghai - Le quartier Qibao. [Cliquez pour agrandir : 54 Kio] Shanghai - Le quartier Qibao : l'église. [Cliquez pour agrandir : 83 Kio] Shanghai - Le quartier Qibao. [Cliquez pour agrandir : 78 Kio] Shanghai - Le quartier Qibao. [Cliquez pour agrandir : 61 Kio] Shanghai - Le quartier Qibao. [Cliquez pour agrandir : 96 Kio] Shanghai - Le quartier Qibao. [Cliquez pour agrandir : 60 Kio] Shanghai - Les environs du quartier Qibao. [Cliquez pour agrandir : 61 Kio] Shanghai - Les environs du quartier Qibao.

Le temple de Qibao

Le temple de Qibao est un temple bouddhiste situé non-loin du quartier traditionnel. Il compte plusieurs bâtiments contenant divers autels devant des statues où les fidèles offrent des offrandes (fruits, encens...). Sa tour, la pagode, n'est pas visitable.

[Cliquez pour agrandir : 91 Kio] Shanghai - Le temple de Qibao : le portail. [Cliquez pour agrandir : 102 Kio] Shanghai - Le temple de Qibao : l'entrée. [Cliquez pour agrandir : 142 Kio] Shanghai - Le temple de Qibao : bas-relief représentant le Bouddha. [Cliquez pour agrandir : 82 Kio] Shanghai - Le temple de Qibao : la cour intérieure. [Cliquez pour agrandir : 118 Kio] Shanghai - Le temple de Qibao : la salle de prière. [Cliquez pour agrandir : 126 Kio] Shanghai - Le temple de Qibao : statues. [Cliquez pour agrandir : 98 Kio] Shanghai - Le temple de Qibao : statues et autel. [Cliquez pour agrandir : 81 Kio] Shanghai - Le temple de Qibao : statues et offrandes. [Cliquez pour agrandir : 82 Kio] Shanghai - Le temple de Qibao : la pagode. [Cliquez pour agrandir : 70 Kio] Shanghai - Le temple de Qibao : statue d'éléphant.

She Shan

La colline de She Shan est surmontée d'une basilique et d'un observatoire, tous deux œuvres des Jésuites datant de la fin du XIXe siècle. On y trouve également un sanctuaire chrétien, avec des statues du Christ, de la Vierge et de Saint Joseph auxquelles on accède par un chemin de croix à flanc de colline. Sur un autre versant de la colline, sont construits différents bâtiments dévolus aux religions asiatiques, dont une pagode et deux autres petits bâtiments abritant une statue du Bouddha et une cloche de prière.

Au pied de la montagne se trouve un séminaire pour les futurs prêtres des six provinces orientales de la Chine et de Shanghai.

[Cliquez pour agrandir : 171 Kio] Shanghai - She Shan : l'entrée du parc. [Cliquez pour agrandir : 91 Kio] Shanghai - She Shan : statue d'ange à l'entrée du parc. [Cliquez pour agrandir : 94 Kio] Shanghai - She Shan : pagode. [Cliquez pour agrandir : 87 Kio] Shanghai - She Shan : cloche de prière. [Cliquez pour agrandir : 147 Kio] Shanghai - She Shan : statue de Saint Joseph. [Cliquez pour agrandir : 119 Kio] Shanghai - She Shan : statue de la Vierge de Lourdes. [Cliquez pour agrandir : 148 Kio] Shanghai - She Shan : statue du Sacré-Cœur de Jésus.

La basilique

Cette église a été construite par le père Dinitz, un Jésuite portugais, de 1925 à 1935. Elle mesure 56 m par 25 et s'élève à 22 m. Sa hauteur sous voûte est de 17 m et la hauteur de sa tour 38 m. Son intérieur est réalisé en granite et ses murs en briques rouges. Élevée au rang de basilique mineure en 1943, elle a été sévèrement endommagée pendant la révolution culturelle : ses vitraux ainsi que la statue de la Vierge de She Shan ont été détruits.

Rendue au diocèse en 1981, elle a été peu à peu restaurée et la statue au sommet du clocher remplacée en l'an 2000. Lieu d'un pélerinage marial, elle a été restaurée de fin 2009 à début 2010.

[Cliquez pour agrandir : 74 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame en restauration : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 80 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : le clocher. [Cliquez pour agrandir : 106 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : la façade et le clocher. [Cliquez pour agrandir : 113 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : l'abside. [Cliquez pour agrandir : 116 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : le flanc. [Cliquez pour agrandir : 127 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : la façade. [Cliquez pour agrandir : 137 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : l'entrée. [Cliquez pour agrandir : 45 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : statue de la Vierge à l'Enfant. [Cliquez pour agrandir : 19 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : statue de la Vierge à l'Enfant. [Cliquez pour agrandir : 79 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : chapelle. [Cliquez pour agrandir : 89 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : la nef et le chœur. [Cliquez pour agrandir : 96 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : la nef et le chœur. [Cliquez pour agrandir : 80 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : l'autel du chœur. [Cliquez pour agrandir : 83 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : le chœur. [Cliquez pour agrandir : 58 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : l'autel de Saint Joseph. [Cliquez pour agrandir : 65 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : l'autel du Sacré-Cœur. [Cliquez pour agrandir : 94 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : vitraux. [Cliquez pour agrandir : 68 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : l'entrée. [Cliquez pour agrandir : 70 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : la nef. [Cliquez pour agrandir : 93 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : la nef et le transept. [Cliquez pour agrandir : 49 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : statue de la Vierge à l'Enfant. [Cliquez pour agrandir : 102 Kio] Shanghai - She Shan : la basilique Notre-Dame : statue de la Vierge à l'Enfant.

L'observatoire

Le premier observatoire de Shanghai fut installé en 1873 dans le quartier de Xujiahui (près de l'actuelle cathédrale) par des missionnaires Jésuites. Il était destiné à aux études météorologiques, à l'astronomie, à la mesure du temps et à la sismologie.

En 1899, cet observatoire est déplacé sur la colline de She Shan, afin de pouvoir réaliser de meilleures observations, la colline étant située en dehors de la ville et permettant une installation en hauteur. L'observatoire fut dirigé par les Jésuites jusqu'en 1949. La rotonde de 10 m, orientable à 360°, est équipée de deux lunettes jumelées de 7 m de longueur focale et de 40 cm de diamètre, servant l'une aux observations visuelles et l'autre à la photographie, inaugurées en 1900.

L'observatoire est toujours actif et doté d'une coupole moderne. Les anciennes installations sont visitables dans un musée qui retrace l'histoire de l'observation du ciel et de la mesure du temps.

[Cliquez pour agrandir : 106 Kio] Shanghai - She Shan : le musée de l'observatoire. [Cliquez pour agrandir : 65 Kio] Shanghai - She Shan : le musée de l'observatoire : observatoire primitif. [Cliquez pour agrandir : 113 Kio] Shanghai - She Shan : le musée de l'observatoire : horloge astronomique. [Cliquez pour agrandir : 72 Kio] Shanghai - She Shan : le musée de l'observatoire : clepsydre primitive. [Cliquez pour agrandir : 133 Kio] Shanghai - She Shan : observatoire primitif. [Cliquez pour agrandir : 62 Kio] Shanghai - She Shan : l'ancien observatoire. [Cliquez pour agrandir : 89 Kio] Shanghai - She Shan : l'ancienne coupole de l'observatoire. [Cliquez pour agrandir : 73 Kio] Shanghai - She Shan : l'ancienne coupole de l'observatoire. [Cliquez pour agrandir : 127 Kio] Shanghai - She Shan : la nouvelle coupole de l'observatoire. [Cliquez pour agrandir : 58 Kio] Shanghai - She Shan : la nouvelle coupole de l'observatoire.

La chapelle

Une jolie chapelle, à la façade chinoise, se trouve sur le flanc de la colline.

[Cliquez pour agrandir : 111 Kio] Shanghai - She Shan : chapelle. [Cliquez pour agrandir : 144 Kio] Shanghai - She Shan : chapelle. [Cliquez pour agrandir : 109 Kio] Shanghai - She Shan : chapelle. [Cliquez pour agrandir : 90 Kio] Shanghai - She Shan : chapelle. [Cliquez pour agrandir : 93 Kio] Shanghai - She Shan : chapelle. [Cliquez pour agrandir : 54 Kio] Shanghai - She Shan : chapelle. [Cliquez pour agrandir : 87 Kio] Shanghai - She Shan : chapelle. [Cliquez pour agrandir : 85 Kio] Shanghai - She Shan : chapelle. [Cliquez pour agrandir : 60 Kio] Shanghai - She Shan : chapelle. [Cliquez pour agrandir : 61 Kio] Shanghai - She Shan : chapelle. [Cliquez pour agrandir : 85 Kio] Shanghai - She Shan : chapelle.

Les alentours

Autour de la colline se trouvent de nombreuses et très riches propriétés possédées par des particuliers ou des entreprises. On peut y voir également des maisons modestes entourées de cultures maraîchères et d'ateliers.

[Cliquez pour agrandir : 92 Kio] Shanghai - She Shan : riche propriété. [Cliquez pour agrandir : 110 Kio] Shanghai - She Shan : fontaine dans une riche propriété. [Cliquez pour agrandir : 122 Kio] Shanghai - She Shan : propriété des Jésuites. [Cliquez pour agrandir : 76 Kio] Shanghai - She Shan : bâtiments de style normand. [Cliquez pour agrandir : 115 Kio] Shanghai - She Shan : maison modeste. [Cliquez pour agrandir : 76 Kio] Shanghai - She Shan : atelier.

Les lilongs

Les lilongs (里弄) sont des quartiers fermés typiques de Shanghai. Rappelant les hutongs pékinois, ils se composent de ruelles étroites contenant des maisons mitoyennes appelées « 石库门 ; shikumen ». Celles-ci ont souvent un portail en pierre et un toit pentu percé de lucarnes ainsi qu'une cour intérieure.

En mars 1854, l'empire chinois a signé un accord avec les Européens présents dans les concessions leur demandant de construire rapidement de nombreux logement, une grande partie de la ville ayant été détruite par une révolte. Ceux-ci ont accepté cette demande qui leur permettait d'étendre leur influence. De très nombreux quartiers ont ainsi été réalisés, avec des techniques de construction chinoises (disposition des pièces, présence d'une cour) mais sur un modèle de quartier occidental (dont la promiscuité et l'étroitesse des rues correspondent à un besoin de rationaliser l'espace, pour construire beaucoup et à moindre coût).

Les constructions se font d'abord en bois puis, après l'interdiction de ce matériau, à partir de 1870, en briques, pour éviter les incendies. Les lilongs ont donc commencé à exister dans la deuxième moitié du XIXe siècle et leur construction s'est prolongée jusqu'en 1949. Pendant toute cette période, les styles et agencements des constructions ont évolué, notamment à cause des arrivées successives d'étrangers, d'Europe, d'Amérique et du Japon.

Un des lilongs les plus connus et les mieux conservés est la « Cité Bourgogne », à l'intersection des rues Shanxi Nan Lu et Jianguo Lu. Encore de nos jours, dans chaque lilong, un gardien reste en permanence à la porte. Certains lilongs ne servent plus d'habitations. Ils ont été restaurés pour devenir des magasins ou restaurants de luxe, comme à Xintiandi.

[Cliquez pour agrandir : 116 Kio] Shanghai - Lilong : la Cité Bourgogne : entrée principale. [Cliquez pour agrandir : 86 Kio] Shanghai - Lilong : la Cité Bourgogne : entrée principale. [Cliquez pour agrandir : 138 Kio] Shanghai - Lilong : la Cité Bourgogne : autre entrée. [Cliquez pour agrandir : 103 Kio] Shanghai - Lilong : la Cité Bourgogne : place intérieure. [Cliquez pour agrandir : 125 Kio] Shanghai - Lilong : la Cité Bourgogne : maisons en brique. [Cliquez pour agrandir : 103 Kio] Shanghai - Lilong : la Cité Bourgogne : maisons en brique. [Cliquez pour agrandir : 104 Kio] Shanghai - Lilong : la Cité Bourgogne : poubelle typique. [Cliquez pour agrandir : 106 Kio] Shanghai - Un lilong de la rue Shanxi Nan Lu.

Les ruelles

Shanghai est immense et comporte de très nombreux quartiers composés de petites rues étroites et fascinantes où se bousculent gens affairés, vélos, scooters électriques, gamins, promeneurs... Se promener dans ce monde effervescent est un régal pour les yeux et le cœur, surtout lorsque l'on accepte de s'y perdre et de se laisser surprendre par l'imprévu...

Linge qui sèche partout, fruits, légumes, poissons et volailles à vendre posés presqu'à même le sol, transactions vigoureuses, personnes âgées qui se reposent... tout étonne !

[Cliquez pour agrandir : 98 Kio] Shanghai - Ruelle modeste. [Cliquez pour agrandir : 115 Kio] Shanghai - Scène d'une ruelle animée. [Cliquez pour agrandir : 107 Kio] Shanghai - Ruelle calme. [Cliquez pour agrandir : 93 Kio] Shanghai - Scène d'une ruelle animée. [Cliquez pour agrandir : 97 Kio] Shanghai - Scène d'une ruelle animée. [Cliquez pour agrandir : 102 Kio] Shanghai - Scène d'une ruelle animée. [Cliquez pour agrandir : 123 Kio] Shanghai - Vendeuse de primeurs dans une ruelle animée. [Cliquez pour agrandir : 105 Kio] Shanghai - Scène d'une ruelle animée. [Cliquez pour agrandir : 96 Kio] Shanghai - Scène d'une ruelle animée. [Cliquez pour agrandir : 118 Kio] Shanghai - Scène d'une ruelle animée. [Cliquez pour agrandir : 127 Kio] Shanghai - Ruelle calme.

Les fleuves

Le fleuve Huangpu

Il traverse la ville et la divise en deux quartiers nommés Pudong et Puxi avant de se jeter dans le Yangzi Jiang.

[Cliquez pour agrandir : 45 Kio] Shanghai - Bateau sur le fleuve Huangpu. [Cliquez pour agrandir : 64 Kio] Shanghai - Promenade le long du fleuve Huangpu. [Cliquez pour agrandir : 54 Kio] Shanghai - Bateau sur le fleuve Huangpu. [Cliquez pour agrandir : 50 Kio] Shanghai - Traversée du fleuve Huangpu. [Cliquez pour agrandir : 62 Kio] Shanghai - Bateau sur le fleuve Huangpu.

Les ponts

Les ponts de Nanpu et Yangpu comptent parmi les plus grand ponts à haubans du monde. Tous deux traversent le fleuve Huangpu. Le premier a une portée de 423 mètres et fut construit en 1991. Le second, datant de 1993, a une portée de 602 mètres, ce qui en fait, en 2010, le quinzième plus long pont de ce type au monde.

[Cliquez pour agrandir : 76 Kio] Shanghai - Le pont de Nanpu : la rampe d'accès. [Cliquez pour agrandir : 58 Kio] Shanghai - Le pont de Nanpu. [Cliquez pour agrandir : 102 Kio] Shanghai - Le pont de Yangpu.

L'embouchure du Yangzi

Cette zone, appelée « Delta Area », est située à la confluence du fleuve Huangpu avec le Yangzi Jiang. De part et d'autre du Huangpu, on trouve deux parcs, le parc Binjiang et le parc Wusong, offrant de magnifiques promenades le long du Yangzi Jiang, qui en ce point semble vaste comme une mer. On peut y voir passer des dizaines de bateaux simultanément, entre la Mer Jaune et le port de Shanghai.

[Cliquez pour agrandir : 32 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 37 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 38 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 42 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 52 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 28 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 34 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 32 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 29 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 45 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 57 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 78 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 80 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 73 Kio] Shanghai - L'embouchure du Yangzi Jiang.

Parc Binjiang

Situé sur la rive droite du fleuve Huangpu, ce parc fait partie d'un projet de réhabilitation d'une zone de 300 hectares. Il recense 5000 plantes de 20 espèces différentes, organisées par thème, dont des rhododendrons.

[Cliquez pour agrandir : 90 Kio] Shanghai - Binjiang Park. [Cliquez pour agrandir : 103 Kio] Shanghai - Binjiang Park. [Cliquez pour agrandir : 101 Kio] Shanghai - Binjiang Park.

Parc Wusong

Situé sur la rive gauche du fleuve Huangpu, il fait face au parc Binjiang et comporte, est destiné, comme lui, à la réhabilitation écologique de la zone. Il couvre 110 hectares, dont 60 de terre ferme et 50 de zones humides. Sa façade fluviale mesure près de 2 km.

[Cliquez pour agrandir : 74 Kio] Shanghai - Le parc Wusong : le mémorial. [Cliquez pour agrandir : 78 Kio] Shanghai - Le parc Wusong : le mémorial : canons. [Cliquez pour agrandir : 73 Kio] Shanghai - Le parc Wusong : bâtiment en construction. [Cliquez pour agrandir : 62 Kio] Shanghai - Le parc Wusong : épave de bateau. [Cliquez pour agrandir : 98 Kio] Shanghai - Le parc Wusong : le bord du fleuve. [Cliquez pour agrandir : 62 Kio] Shanghai - Le parc Wusong : étang saumâtre. [Cliquez pour agrandir : 102 Kio] Shanghai - Le parc Wusong : pêcheurs sur un étang. [Cliquez pour agrandir : 136 Kio] Shanghai - Le parc Wusong : promenade dans le parc. [Cliquez pour agrandir : 59 Kio] Shanghai - Le parc Wusong : le Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 51 Kio] Shanghai - Le parc Wusong : le Yangzi Jiang. [Cliquez pour agrandir : 81 Kio] Shanghai - Le parc Wusong : le fleuve Huang.

Les églises

Cathédrale Saint-Ignace

La cathédrale Saint-Ignace de Shanghai fut construite par les Jésuites entre 1905 et 1910. Elle est de style gothique et peut contenir jusqu'à 2500 fidèles.

Ses vitraux, restaurés dans les années 2000, représentent des motifs asiatiques, comme des bambous. Elle est également connue sous le nom de « Xujiahui cathedral » car elle est située dans le quartier Xujiahui.

[Cliquez pour agrandir : 99 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : la façade. [Cliquez pour agrandir : 140 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : la grotte de Lourdes. [Cliquez pour agrandir : 104 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : l'extérieur. [Cliquez pour agrandir : 67 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : l'extérieur. [Cliquez pour agrandir : 115 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : l'extérieur. [Cliquez pour agrandir : 83 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : l'extérieur. [Cliquez pour agrandir : 102 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : l'extérieur. [Cliquez pour agrandir : 101 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : l'extérieur. [Cliquez pour agrandir : 83 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : l'extérieur. [Cliquez pour agrandir : 72 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : l'extérieur. [Cliquez pour agrandir : 107 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : la nef. [Cliquez pour agrandir : 100 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : la nef. [Cliquez pour agrandir : 99 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : le chœur. [Cliquez pour agrandir : 75 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : l'orgue et la rose. [Cliquez pour agrandir : 103 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : autel de la Vierge. [Cliquez pour agrandir : 93 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : rose. [Cliquez pour agrandir : 74 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : vitrail. [Cliquez pour agrandir : 86 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : statue. [Cliquez pour agrandir : 75 Kio] Shanghai - La cathédrale Saint-Ignace : statue de Saint-Ignace.

L'évêché

Il s'agit d'un immeuble moderne situé juste à côté de la cathédrale.

[Cliquez pour agrandir : 106 Kio] Shanghai - L'évêché. [Cliquez pour agrandir : 103 Kio] Shanghai - L'évêché.

Église Saint-Joseph

Cette église fut construite par le père Louis Hélot en 1860-1861. Elle est de style roman (et gothique par endroits) et fut la cathédrale du diocèse du temps de la concession française.

[Cliquez pour agrandir : 55 Kio] Shanghai - L'église Saint-Joseph. [Cliquez pour agrandir : 89 Kio] Shanghai - L'église Saint-Joseph : la nef. [Cliquez pour agrandir : 73 Kio] Shanghai - L'église Saint-Joseph : le chœur. [Cliquez pour agrandir : 64 Kio] Shanghai - L'église Saint-Joseph : le chœur illuminé. [Cliquez pour agrandir : 90 Kio] Shanghai - L'église Saint-Joseph : la chapelle du Sacré-Cœur. [Cliquez pour agrandir : 79 Kio] Shanghai - L'église Saint-Joseph : la chapelle de la Vierge. [Cliquez pour agrandir : 62 Kio] Shanghai - L'église Saint-Joseph : croix et pieta. [Cliquez pour agrandir : 71 Kio] Shanghai - L'église Saint-Joseph : transept. [Cliquez pour agrandir : 78 Kio] Shanghai - L'église Saint-Joseph : transept. [Cliquez pour agrandir : 103 Kio] Shanghai - L'église Saint-Joseph : vitrail de la Vierge. [Cliquez pour agrandir : 96 Kio] Shanghai - L'église Saint-Joseph : vitrail du Sacré-Cœur. [Cliquez pour agrandir : 102 Kio] Shanghai - L'église Saint-Joseph : vitrail. [Cliquez pour agrandir : 137 Kio] Shanghai - L'église Saint-Joseph : vitrail : détail. [Cliquez pour agrandir : 148 Kio] Shanghai - L'église Saint-Joseph : vitrail : détail. [Cliquez pour agrandir : 128 Kio] Shanghai - L'église Saint-Joseph : vitrail : détail.

Église Saint-Pierre

Une première église, de style byzantin, avec un dôme central et cinq chapelles, fut construite à cet emplacement en 1933 pour les étudiants de l'université Aurora. Prévue pour un millier de personnes, le nombre de fidèles la fréquentant a atteint les 3000 pendant la guerre sino-japonaise, car de nombreux paroissiens avaient trouvé refuge dans les concessions internationales.

Cette église fut confisquée pendant la Révolution culturelle et est devenue un centre culturel. Après 1984, un peu d'espace était alloué aux cérémonies religieuses et finalement, le projet de création de l'autoroute aérienne juste devant elle a poussé le centre culturel à déménager et à restituer le bâtiment au diocèse, en juillet 1994.

Celui-ci a fait raser le bâtiment pour construire une église moderne, avec des vitraux très colorés. Des messes internationales y ont maintenant lieu, en particulier en langue française, anglaise et coréenne. L'église proprement dite a la particularité de se situer au second étage du bâtiment, les étages inférieurs étant constitués de salles de réunion et de chapelles.

[Cliquez pour agrandir : 102 Kio] Shanghai - L'église Saint-Pierre : la façade. [Cliquez pour agrandir : 58 Kio] Shanghai - L'église Saint-Pierre : le Christ sur la façade. [Cliquez pour agrandir : 75 Kio] Shanghai - L'église Saint-Pierre : l'intérieur. [Cliquez pour agrandir : 82 Kio] Shanghai - L'église Saint-Pierre : le chœur. [Cliquez pour agrandir : 79 Kio] Shanghai - L'église Saint-Pierre : rose du Saint-Esprit. [Cliquez pour agrandir : 105 Kio] Shanghai - L'église Saint-Pierre : rose du Sacré-Cœur. [Cliquez pour agrandir : 79 Kio] Shanghai - L'église Saint-Pierre : vitraux. [Cliquez pour agrandir : 111 Kio] Shanghai - L'église Saint-Pierre : vitrail. [Cliquez pour agrandir : 66 Kio] Shanghai - L'église Saint-Pierre : vitraux. [Cliquez pour agrandir : 76 Kio] Shanghai - L'église Saint-Pierre : l'abside.

Église Saint-François-Xavier

Cette église, construite en 1853 par des Jésuites espagnols, est de style baroque. Elle fut totalement restaurée en 2009 et 2010. Pendant les travaux, ses combles étaient accessibles et assez impressionnants. Le mécanisme d'horlogerie est français, de marque Gourdin-Sarthe. Sur l'une des cloches, on peut lire : « Grouzet-Hildebrand fondeur à Paris 1881 ».

[Cliquez pour agrandir : 56 Kio] Shanghai - L'église Saint-François-Xavier : la façade. [Cliquez pour agrandir : 60 Kio] Shanghai - L'église Saint-François-Xavier : la nef en travaux. [Cliquez pour agrandir : 81 Kio] Shanghai - L'église Saint-François-Xavier : le chœur en travaux. [Cliquez pour agrandir : 98 Kio] Shanghai - L'église Saint-François-Xavier : le plafond peint. [Cliquez pour agrandir : 94 Kio] Shanghai - L'église Saint-François-Xavier : les combles. [Cliquez pour agrandir : 71 Kio] Shanghai - L'église Saint-François-Xavier : les combles. [Cliquez pour agrandir : 94 Kio] Shanghai - L'église Saint-François-Xavier : le mécanisme d'horlogerie. [Cliquez pour agrandir : 64 Kio] Shanghai - L'église Saint-François-Xavier : une des cloches. [Cliquez pour agrandir : 66 Kio] Shanghai - L'église Saint-François-Xavier : la façade. [Cliquez pour agrandir : 56 Kio] Shanghai - L'église Saint-François-Xavier : l'aile gauche. [Cliquez pour agrandir : 82 Kio] Shanghai - L'église Saint-François-Xavier : la nef. [Cliquez pour agrandir : 60 Kio] Shanghai - L'église Saint-François-Xavier : chapelle funéraire. [Cliquez pour agrandir : 58 Kio] Shanghai - L'église Saint-François-Xavier : l'aile droite. [Cliquez pour agrandir : 72 Kio] Shanghai - L'église Saint-François-Xavier : la nef et le transept. [Cliquez pour agrandir : 102 Kio] Shanghai - L'église Saint-François-Xavier : le chœur. [Cliquez pour agrandir : 70 Kio] Shanghai - L'église Saint-François-Xavier : la nef et l'entrée.

Autres églises

Shanghai compte plusieurs autres églises, notamment protestantes et orthodoxes.

La cathédrale orthodoxe « la sûreté des pécheurs » a été construite en 1936. En 2009, elle est occupée par un restaurant.

[Cliquez pour agrandir : 115 Kio] Shanghai - La cathédrale orthodoxe russe.

L'église orthodoxe Saint-Nicolas a été bâtie dans la concession française de 1932 à 1934.

[Cliquez pour agrandir : 126 Kio] Shanghai - L'église orthodoxe Saint-Nicolas. [Cliquez pour agrandir : 149 Kio] Shanghai - L'église orthodoxe Saint-Nicolas. [Cliquez pour agrandir : 66 Kio] Shanghai - L'église orthodoxe Saint-Nicolas.

L'église Mu-en est située sur la place du peuple, non-loin de l'hôtel de ville.

[Cliquez pour agrandir : 94 Kio] Shanghai - L'église Mu-en. [Cliquez pour agrandir : 111 Kio] Shanghai - L'église Mu-en.

L'église protestante All Saints church, construite en briques, est située non-loin de l'église Saint-Pierre, dans la rue Fuxing.

[Cliquez pour agrandir : 78 Kio] Shanghai - L'église protestante All Saints church. [Cliquez pour agrandir : 91 Kio] Shanghai - L'église protestante All Saints church. [Cliquez pour agrandir : 147 Kio] Shanghai - L'église protestante All Saints church.

On peut encore voir une église à Qibao, une du côté Est de la rue de Nankin ainsi que la Communauty church dans l'ancienne concession.

[Cliquez pour agrandir : 115 Kio] Shanghai - Église du côté Est de la rue de Nanjing. [Cliquez pour agrandir : 144 Kio] Shanghai - La Communauty church, dans l'ancienne concession. [Cliquez pour agrandir : 108 Kio] Shanghai - Ancienne église près du parc Zhongshan. [Cliquez pour agrandir : 54 Kio] Shanghai - Le quartier Qibao : l'église.

Les musées

Le Shanghai Museum

Ce musée, dont l'accès est libre, est situé en face de l'hôtel de ville, non-loin de la rue de Nankin. Il présente de très nombreuses collections d'objets et d'œuvres d'art datant de toutes les époques de l'histoire de la Chine. Il est organisé en différentes salles répartissant les collections comme ci-dessous.

[Cliquez pour agrandir : 64 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : extérieur. [Cliquez pour agrandir : 76 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : extérieur. [Cliquez pour agrandir : 74 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : extérieur. [Cliquez pour agrandir : 72 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : intérieur. [Cliquez pour agrandir : 109 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : intérieur. [Cliquez pour agrandir : 120 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : intérieur.

Objets en bronze

Les plus anciens bronzes chinois datent du XXIe siècle avant Jésus-Christ et l'utilisation de ce métal pour les cérémonies, le stockage de la nourriture, la vaisselle, les armes, etc. s'est prolongée jusqu'au Ie siècle avant Jésus-Christ. Ces objets précieux étaient réservés aux plus hautes classes de la société. Leurs formes et leur finesse sont magnifiques et leurs dessins représentent souvent des animaux imaginaires, parfois des phénix ou des dragons.

[Cliquez pour agrandir : 44 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : récipient en bronze. [Cliquez pour agrandir : 62 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : récipient en bronze. [Cliquez pour agrandir : 68 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : récipient en bronze en forme de taureau. [Cliquez pour agrandir : 89 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : récipient en bronze. [Cliquez pour agrandir : 52 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : récipient en bronze. [Cliquez pour agrandir : 91 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : intérieur d'un plat en bronze. [Cliquez pour agrandir : 57 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : cloches en bronze du Marquis Su of Jin. [Cliquez pour agrandir : 58 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : récipient en bronze en forme de bélier. [Cliquez pour agrandir : 60 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : récipient en bronze en forme de dragon. [Cliquez pour agrandir : 76 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : couvercle d'un récipient en bronze.

Calligraphie

La calligraphie chinoise a évolué tout au long de l'histoire et les collections du musée permettent au visiteur de s'en rendre compte en comparant les styles officiel, regular, courant et cursif sur différents écrits comme des essais et des poèmes.

[Cliquez pour agrandir : 83 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : calligraphie chinoise. [Cliquez pour agrandir : 77 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : calligraphie chinoise. [Cliquez pour agrandir : 85 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : calligraphie chinoise. [Cliquez pour agrandir : 85 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : calligraphie chinoise. [Cliquez pour agrandir : 93 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : calligraphie chinoise. [Cliquez pour agrandir : 92 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : calligraphie chinoise.

Peinture

Les calligraphies sont parfois accompagnées de peintures. Certaines aquarelles sont remarquables par l'utilisation d'une seule encre qui, diluée à diverses concentrations, donne des niveaux de gris différents. Ces aquarelles sont d'une grande finesse et représentent des végétaux, oiseaux, personnages ou paysages.

[Cliquez pour agrandir : 72 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : dessin au lavis. [Cliquez pour agrandir : 69 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : dessin au lavis. [Cliquez pour agrandir : 73 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : dessin.

Sculptures

Les sculptures du musée sont faites soit en terre cuite, soit en pierre taillée. Les plus anciennes datent du Ve siècle avant Jésus-Christ. Une grande partie d'entre elles représente le Bouddha ou d'autres divinités bouddhistes (par exemple les quatre Lokapala, gardiens des points cardinaux et les arhat).

[Cliquez pour agrandir : 63 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : sculpture du 6è siècle. [Cliquez pour agrandir : 54 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : sculpture ancienne.

Céramiques

Le musée abrite une importante collection de céramiques et de porcelaines. Les céramiques de la dynastie Tang sont connues pour être multicolores : elles utilisent des pigments d'oxydes métalliques, principalement verts, jaunes et blancs et ne constituent pas seulement de la vaisselle mais également des figurines mortuaires et mêmes des oreillers !

Les porcelaines des dynasties Ming et Qing utilisent différentes techniques de peinture. Ainsi, les décors peuvent être réalisés avant ou après le vernissage à haute température. Les couleurs sont mieux préservées dans le premier cas.

[Cliquez pour agrandir : 57 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : céramique du 3è ou 4è siècle. [Cliquez pour agrandir : 50 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : céramique ancienne. [Cliquez pour agrandir : 55 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : céramique ancienne. [Cliquez pour agrandir : 70 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : céramique ancienne. [Cliquez pour agrandir : 89 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : céramique du 18è siècle. [Cliquez pour agrandir : 117 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : céramique du 18è siècle (détail). [Cliquez pour agrandir : 74 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : céramique du 17è ou 18è siècle.

Objets en jade

La gravure du jade est une tradition multi-millénaire en Chine. Ce matériau est un symbole de pouvoir. Les croyances ancestrales lui prêtaient la vertu de relier les hommes et les dieux. On distingue deux compositions chimiques différentes : la néphrite et la jadéite.

Ces magnifiques objets étaient utilisés pour les rituels religieux, comme parures de vêtements, comme objets funéraires et parfois comme ustensiles du quotidien.

[Cliquez pour agrandir : 50 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : disque en jade. [Cliquez pour agrandir : 80 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : disque en jade. [Cliquez pour agrandir : 65 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : tour en jade. [Cliquez pour agrandir : 66 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : masque funéraire en jade. [Cliquez pour agrandir : 44 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : objet en jade en forme de dragon. [Cliquez pour agrandir : 55 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : sculpture en jade. [Cliquez pour agrandir : 49 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : broche en jade. [Cliquez pour agrandir : 37 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : petits objets en jade.

Sceaux

Les sceaux chinois sont le plus souvent carrés et c'est d'encre rouge qu'ils sont enduits pour écrire le nom de leur propriétaire. Certains sont positifs (le nom du propriétaire, en relief, apparaît en rouge sur fond blanc sur le papier) et d'autres négatifs (le nom du propriétaire, en creux, apparaît en blanc sur fond rouge sur le papier). Leurs motifs sont d'autres exemples de calligraphie recherchée.

Les matériaux utilisés sont divers : bronze, bois, jade, ivoire, pierre.

[Cliquez pour agrandir : 42 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : sceau. [Cliquez pour agrandir : 66 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : sceau. [Cliquez pour agrandir : 37 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : sceau.

Meubles

Ils datent principalement des dynasties Ming et Qing. On peut y voir des fauteuils, tables, lits et écrans de séparation, tous joliment décorés, certains laqués. Beaucoup des ces meubles sont faits en bois de Dalbergia hainanensis, mais d'autres bois précieux du Sud-Est asiatique sont également présents.

[Cliquez pour agrandir : 68 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : meubles traditionnels. [Cliquez pour agrandir : 69 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : meubles traditionnels. [Cliquez pour agrandir : 78 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : meubles traditionnels. [Cliquez pour agrandir : 84 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : laque peinte traditionnelle. [Cliquez pour agrandir : 117 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : cloison traditionnelle. [Cliquez pour agrandir : 80 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : chaise sculptée. [Cliquez pour agrandir : 108 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : chaise sculptée : détail. [Cliquez pour agrandir : 78 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : lit sculpté. [Cliquez pour agrandir : 82 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : pièce et meubles traditionnels. [Cliquez pour agrandir : 110 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : meuble laqué. [Cliquez pour agrandir : 79 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : meubles laqués. [Cliquez pour agrandir : 131 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : meuble : détail. [Cliquez pour agrandir : 73 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : meuble laqué.

Monnaies

L'utilisation de la monnaie en Chine a commencé au XXIe siècle avant Jésus-Christ. Le plus surprenant est la forme qu'ont adoptée les pièces à certaines périodes : certaines ressemblent à des pelles, d'autres à des couteaux. Les pièces rondes anciennes ont un trou carré en leur centre.

[Cliquez pour agrandir : 59 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : monnaie chinoise ancienne. [Cliquez pour agrandir : 75 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : monnaie chinoise ancienne. [Cliquez pour agrandir : 75 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : monnaie chinoise ancienne. [Cliquez pour agrandir : 54 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : monnaie chinoise ancienne. [Cliquez pour agrandir : 66 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : monnaie chinoise ancienne. [Cliquez pour agrandir : 73 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : monnaie chinoise ancienne. [Cliquez pour agrandir : 66 Kio] Shanghai - Le Shanghai Museum : monnaie chinoise ancienne.

L'aquarium

Le Shanghai Ocean Aquarium est un immense aquarium. Il dispose notamment d'un tunnel à requins assez impressionnant.

Ses collections présentent un panel intéressant de la vie océanique et lacustre.

[Cliquez pour agrandir : 72 Kio] Shanghai - Le Shanghai Ocean Aquarium.

Les universités

L'Université Fudan

L'Université Fudan est la plus prestigieuse de Shanghai. On trouve à l'entrée de son campus une grande statue de Mao Zedong. Le bâtiment principal comporte deux immenses tours, caractéristiques de cette université.

[Cliquez pour agrandir : 72 Kio] Shanghai - L'Université Fudan : les deux tours. [Cliquez pour agrandir : 61 Kio] Shanghai - L'Université Fudan : la statue de Mao Zedong. [Cliquez pour agrandir : 69 Kio] Shanghai - L'Université Fudan : l'entrée du bâtiment principal. [Cliquez pour agrandir : 60 Kio] Shanghai - L'Université Fudan : un bâtiment. [Cliquez pour agrandir : 81 Kio] Shanghai - L'Université Fudan : MiG soviétique.

L'Université Jiaotong

La seconde université de Shanghai est la « Jiaotong university », célèbre pour son classement annuel des universités du monde (le « classement de Shanghai ») et pour avoir eu comme étudiant Jiang Zemin (président chinois de 1993 à 2003). Une autre université porte ce nom à Xi'an.

[Cliquez pour agrandir : 91 Kio] Shanghai - L'Université Jiaotong : le portail d'entrée. [Cliquez pour agrandir : 71 Kio] Shanghai - L'Université Jiaotong : le portail d'entrée. [Cliquez pour agrandir : 88 Kio] Shanghai - L'Université Jiaotong : l'ancienne bibliothèque. [Cliquez pour agrandir : 112 Kio] Shanghai - L'Université Jiaotong : la cafétéria. [Cliquez pour agrandir : 111 Kio] Shanghai - L'Université Jiaotong : les logements étudiants. [Cliquez pour agrandir : 108 Kio] Shanghai - L'Université Jiaotong : le monument. [Cliquez pour agrandir : 81 Kio] Shanghai - L'Université Jiaotong : le hall officiel. [Cliquez pour agrandir : 95 Kio] Shanghai - L'Université Jiaotong : la nouvelle bibliothèque.

L'Université Normale

L'Université Normale de la Chine de l'Est, dont le nom anglais s'abrège en « ECNU » possède deux campus à Shanghai.

Le campus de Minhang

Celui de Minhang, le plus grand, est situé en périphérie Sud-Est de la ville.

[Cliquez pour agrandir : 85 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Minhang : bâtiments principaux. [Cliquez pour agrandir : 70 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Minhang : bâtiments principaux. [Cliquez pour agrandir : 100 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Minhang : bâtiments principaux. [Cliquez pour agrandir : 117 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Minhang : bâtiments principaux. [Cliquez pour agrandir : 90 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Minhang : bâtiments principaux. [Cliquez pour agrandir : 55 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Minhang : bâtiments. [Cliquez pour agrandir : 72 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Minhang : parterre de fleurs. [Cliquez pour agrandir : 47 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Minhang : vue générale.

Le campus de Putuo

Le campus de Putuo est plus central et situé non-loin du parc Zhongshan.

[Cliquez pour agrandir : 73 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Putuo : le portail d'entrée. [Cliquez pour agrandir : 79 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Putuo : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 93 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Putuo : bâtiment au pied du « Sun building ». [Cliquez pour agrandir : 74 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Putuo : la rivière. [Cliquez pour agrandir : 92 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Putuo : la rivière. [Cliquez pour agrandir : 73 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Putuo : bâtiment principal et statue de Mao Zedong. [Cliquez pour agrandir : 59 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Putuo : le stade. [Cliquez pour agrandir : 45 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Putuo : bâtiment principal et statue de Mao Zedong. [Cliquez pour agrandir : 52 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Putuo : bâtiment principal et statue de Mao Zedong. [Cliquez pour agrandir : 77 Kio] Shanghai - L'Université Normale de la Chine de l'Est : le campus de Putuo : le portail d'entrée.

Les temples

Temple de Chenghuang

Ce temple honore le dieu de la cité, censé apporter la richesse à la ville et à ses environs et protéger la population. Le dieu spécifique à la ville de Shanghai est Qin Yubo, un administrateur du règne de l'empereur Zhizheng (1341-1367), qui a vécu d'environ 1295 à 1373.

Le temple comporte de nombreux autels, dédiés à d'autres divinités, des toits décorés de statues et une cloche de prière. Dans l'un de ses couloirs se trouvent douze groupes de statues représentant chacun des animaux du zodiaque chinois.

[Cliquez pour agrandir : 87 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 94 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : brûloir à encens. [Cliquez pour agrandir : 123 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : un des autels. [Cliquez pour agrandir : 124 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : statues. [Cliquez pour agrandir : 126 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : statue. [Cliquez pour agrandir : 104 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : collection de médaillons. [Cliquez pour agrandir : 98 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : statue. [Cliquez pour agrandir : 102 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : cloche de prière. [Cliquez pour agrandir : 81 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : statues du zodiac chinois. [Cliquez pour agrandir : 126 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : un des autels. [Cliquez pour agrandir : 90 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : un des autels. [Cliquez pour agrandir : 145 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : un des autels. [Cliquez pour agrandir : 120 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : un des autels. [Cliquez pour agrandir : 128 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : un des autels. [Cliquez pour agrandir : 87 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : toit décoré. [Cliquez pour agrandir : 177 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : rubans de prière. [Cliquez pour agrandir : 86 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : toit décoré. [Cliquez pour agrandir : 111 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : un des autels. [Cliquez pour agrandir : 106 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : un des autels. [Cliquez pour agrandir : 118 Kio] Shanghai - Le temple de Chenghuang : un des autels.

Temple de Jing'An

Le temple d'origine, nommé « Temple de Chongyuan », fut construit en l'an 247. Il a ensuite changé de nom pour devenir le monastère de Yongtai puis, en 1008, il a reçu son nom actuel. Il a finalement été déplacé vers son lieu actuel en 1216.

Il contient une cloche de cuivre datant de la dynastie Ming et une immense statue du Bouddha mesurant six mètres de haut et pesant cinq tonnes. Le temple est un des principaux lieux du bouddhisme Han, depuis 1983, et également de la secte Zhenyan, depuis 1953.

Au centre de la cour se trouve un immense récipient d'environ cinq mètres de haut possédant des ouvertures dans lesquelles les fidèles lancent des pièces, exercice assez difficile en raison de la hauteur des ouvertures.

[Cliquez pour agrandir : 85 Kio] Shanghai - Le temple de Jing'An. [Cliquez pour agrandir : 66 Kio] Shanghai - Le temple de Jing'An. [Cliquez pour agrandir : 80 Kio] Shanghai - Le temple de Jing'An : récipient à offrandes. [Cliquez pour agrandir : 105 Kio] Shanghai - Le temple de Jing'An : statue du Bouddha et offrandes. [Cliquez pour agrandir : 86 Kio] Shanghai - Le temple de Jing'An : statue du Bouddha : détail du visage. [Cliquez pour agrandir : 113 Kio] Shanghai - Le temple de Jing'An : autel. [Cliquez pour agrandir : 129 Kio] Shanghai - Le temple de Jing'An : statue et offrandes. [Cliquez pour agrandir : 79 Kio] Shanghai - Le temple de Jing'An : grande statue du Bouddha. [Cliquez pour agrandir : 61 Kio] Shanghai - Le temple de Jing'An : grande statue du Bouddha : détail du visage. [Cliquez pour agrandir : 134 Kio] Shanghai - Le temple de Jing'An : statue. [Cliquez pour agrandir : 71 Kio] Shanghai - Le temple de Jing'An : cloche. [Cliquez pour agrandir : 68 Kio] Shanghai - Le temple de Jing'An : décoration des toits. [Cliquez pour agrandir : 48 Kio] Shanghai - Le temple de Jing'An : décoration des toits. [Cliquez pour agrandir : 66 Kio] Shanghai - Le temple de Jing'An : offrandes d'encens.

Temple du Bouddha de jade

Ce temple bouddhiste fut fondé à l'occasion du don de deux statues de Bouddha à la Chine par la Birmanie, en 1882. L'une d'elles est une statue du Bouddha allongé, toujours visible à l'étage d'un bâtiment, mais remplacée au rez-de-chaussée par une statue plus grande offerte par Singapour.

Le temple est aussi un monastère où vivent de nombreux moines qui aident les fidèles à la prière par leur musique et leur chant.

[Cliquez pour agrandir : 98 Kio] Shanghai - Le temple du Bouddha de jade : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 109 Kio] Shanghai - Le temple du Bouddha de jade : la cour intérieure. [Cliquez pour agrandir : 126 Kio] Shanghai - Le temple du Bouddha de jade : la cour intérieure. [Cliquez pour agrandir : 84 Kio] Shanghai - Le temple du Bouddha de jade : statues. [Cliquez pour agrandir : 126 Kio] Shanghai - Le temple du Bouddha de jade : récipient. [Cliquez pour agrandir : 120 Kio] Shanghai - Le temple du Bouddha de jade : statues du Bouddha. [Cliquez pour agrandir : 112 Kio] Shanghai - Le temple du Bouddha de jade : statue du Bouddha sous une cloche. [Cliquez pour agrandir : 110 Kio] Shanghai - Le temple du Bouddha de jade : statues. [Cliquez pour agrandir : 117 Kio] Shanghai - Le temple du Bouddha de jade : statue. [Cliquez pour agrandir : 102 Kio] Shanghai - Le temple du Bouddha de jade : statue de lion couverte de rubans. [Cliquez pour agrandir : 123 Kio] Shanghai - Le temple du Bouddha de jade : nouvelle statue du Bouddha allongé. [Cliquez pour agrandir : 95 Kio] Shanghai - Le temple du Bouddha de jade : ancienne statue du Bouddha allongé.

Temple rouge

Cet ancien temple taoïse, appelé « Hong Miao » fut construit sous l'empereur Wanli de la dynastie Ming et peint en rouge (d'où son nom) pendant le règne de Kangxi, de la dynastie Qing. D'une superficie de 670 m², il eut une assez grande importance avant la Révolution culturelle, en partie à cause de sa localisation, dans la rue de Nankin.

[Cliquez pour agrandir : 54 Kio] Shanghai - L'ancien temple rouge : statue. [Cliquez pour agrandir : 57 Kio] Shanghai - L'ancien temple rouge : statue.

Rénové en 2006, il est devenu une galerie d'art. Il a accueilli en 2010 une exposition liée à « Lille-Europe », en marge de l'Exposition universelle. Cette exposition, sur laquelle a travaillé l'architecte Franklin Azzi, a coûté plus de 400 000 € aux contribuables. Inauguréé par Martine Aubry le 6 mai 2010, elle était située en dehors du site de l'Expo et présentait diverses œuvres d'art plus ou moins liées au domaine du textile et créées par des réalisateurs de plusieurs nationalités (américaine, française...).

[Cliquez pour agrandir : 58 Kio] Shanghai - Rue de Nankin : pavillon de Lille-Europe. [Cliquez pour agrandir : 87 Kio] Shanghai - Rue de Nankin : pavillon de Lille-Europe. [Cliquez pour agrandir : 50 Kio] Shanghai - Rue de Nankin : pavillon de Lille-Europe : combinaison de protection volcanologique. [Cliquez pour agrandir : 58 Kio] Shanghai - Rue de Nankin : pavillon de Lille-Europe : combinaison spatiale et maquette de la fusée Ariane 5. [Cliquez pour agrandir : 62 Kio] Shanghai - Rue de Nankin : pavillon de Lille-Europe : exposition présentant différents types de textiles. [Cliquez pour agrandir : 50 Kio] Shanghai - Rue de Nankin : pavillon de Lille-Europe : exposition liée à la création textile. [Cliquez pour agrandir : 60 Kio] Shanghai - Rue de Nankin : pavillon de Lille-Europe : exposition liée à la création textile. [Cliquez pour agrandir : 61 Kio] Shanghai - Rue de Nankin : pavillon de Lille-Europe : exposition liée à la création textile. [Cliquez pour agrandir : 158 Kio] Shanghai - Rue de Nankin : pavillon de Lille-Europe : la Joconde, à l'endroit et à l'envers, par un artiste américain. [Cliquez pour agrandir : 41 Kio] Shanghai - Rue de Nankin : pavillon de Lille-Europe : chien robot. [Cliquez pour agrandir : 110 Kio] Shanghai - Rue de Nankin : pavillon de Lille-Europe : Martine Aubry.

Autres lieux

Les parcs

De très nombreux parcs sont accessibles à Shanghai. Les gens s'y promènent, y font leur footing ou y pratiquent le taiji quan ou le májiàng, ou encore le cerf-volant.

Parc Zhongshan

On y trouve plusieurs plans d'eau, des attractions foraines, des pelouses et une roseraie.

[Cliquez pour agrandir : 102 Kio] Shanghai - Zhongshan Park : « Zhongshan Park » en chinois. [Cliquez pour agrandir : 133 Kio] Shanghai - Zhongshan Park : plan d'eau et bateau. [Cliquez pour agrandir : 140 Kio] Shanghai - Zhongshan Park : décor antique. [Cliquez pour agrandir : 165 Kio] Shanghai - Zhongshan Park : la flore du parc. [Cliquez pour agrandir : 14 Kio] Shanghai - Zhongshan Park : cerf-volants. [Cliquez pour agrandir : 23 Kio] Shanghai - Zhongshan Park : cerf-volant représentant Haibo.

Parc Caoxi

Ce parc, réalisé de 1931 à 1935, était auparavant privé et appartenait, d'où son nom, à la famille Cao. Il dispose d'un étang et de plantations de pivoines. Il fut restauré en 1957 et agrandi en 1982 et 1996.

[Cliquez pour agrandir : 104 Kio] Shanghai - Caoxi Park. [Cliquez pour agrandir : 158 Kio] Shanghai - Caoxi Park. [Cliquez pour agrandir : 115 Kio] Shanghai - Caoxi Park.

Parc Fuxing

Situé dans l'ancienne concession française, ce parc est l'un des plus anciens de la ville. Inauguré le 14 juillet 1909, il était autrefois réservé aux citoyens français. Il couvre un peu moins de 90 000 m² et possède une porte pour chaque point cardinal.

Une restauration importante a eu lieu en 2007. Ses éléments remarquables sont des parterres de roses et son monument à Karl Marx et Friedrich Engels.

[Cliquez pour agrandir : 107 Kio] Shanghai - Le parc Fuxing : statue de lion. [Cliquez pour agrandir : 105 Kio] Shanghai - Le parc Fuxing. [Cliquez pour agrandir : 118 Kio] Shanghai - Le parc Fuxing. [Cliquez pour agrandir : 177 Kio] Shanghai - Le parc Fuxing. [Cliquez pour agrandir : 108 Kio] Shanghai - Le parc Fuxing. [Cliquez pour agrandir : 129 Kio] Shanghai - Le parc Fuxing. [Cliquez pour agrandir : 133 Kio] Shanghai - Le parc Fuxing : fontaine. [Cliquez pour agrandir : 140 Kio] Shanghai - Le parc Fuxing. [Cliquez pour agrandir : 127 Kio] Shanghai - Le parc Fuxing : monument à Karl Marx et Friedrich Engels.

Parc Lu Xun

Il contient un musée à la mémoire de Lu Xun, l'un des écrivains chinois majeurs du XXe siècle et ardent défenseur de la construction d'une « Nouvelle Chine », né en 1881 et décédé à Shanghai en 1936. Y sont présentées sa vie et ses œuvres, romans et poèmes.

Un peu plus loin dans le parc se trouve sa tombe, qui couvre 1600 m² où a été déplacée sa dépouille en octobre 1956.

[Cliquez pour agrandir : 128 Kio] Shanghai - Le mémorial de Lu Xun. [Cliquez pour agrandir : 94 Kio] Shanghai - Le mémorial de Lu Xun. [Cliquez pour agrandir : 86 Kio] Shanghai - Le mémorial de Lu Xun. [Cliquez pour agrandir : 162 Kio] Shanghai - Le parc Lu Xun. [Cliquez pour agrandir : 143 Kio] Shanghai - Le parc Lu Xun : statue de Lu Xun. [Cliquez pour agrandir : 138 Kio] Shanghai - Le parc Lu Xun : tombe de Lu Xun. [Cliquez pour agrandir : 84 Kio] Shanghai - Le parc Lu Xun : tombe de Lu Xun. [Cliquez pour agrandir : 85 Kio] Shanghai - Le parc Lu Xun. [Cliquez pour agrandir : 76 Kio] Shanghai - Le parc Lu Xun. [Cliquez pour agrandir : 125 Kio] Shanghai - Le parc Lu Xun.

Century Park

Ce parc est le plus grand de Shanghai, avec des 140 hectares. Il a représenté un milliard de Yuans d'investissements. Il est agréable de se promener autour de son lac et dans le calme de certaines de ses allées.

[Cliquez pour agrandir : 52 Kio] Shanghai - Century Park. [Cliquez pour agrandir : 54 Kio] Shanghai - Century Park. [Cliquez pour agrandir : 47 Kio] Shanghai - Century Park. [Cliquez pour agrandir : 63 Kio] Shanghai - Century Park. [Cliquez pour agrandir : 60 Kio] Shanghai - Century Park.

Parc Guangqi

Ce parc se situe au n°17 de la rue Nandan et couvre plus de 13 000 m². Il abrite la tombe de Xu Guangqi (1562-1633), lettré, ministre et disciple de Matteo Ricci qui l'a converti au catholicisme. La tombe a été rénovée en 1903 et la croix qui la jouxte en 1933. En 1981, la tombe a repris sa forme originale de la dynastie Ming. Le parc abrite un petit musée gratuit consacré à Xu Guangqi.

Xu Guangqi est né dans les environs et à été enterré là pour cette raison. De la vient le nom du quartier, « Xujiahui », qui signifie « lieu où se rassemble la maison de Xu ».

[Cliquez pour agrandir : 142 Kio] Shanghai - Le parc Guangqi : statue de Xu Guangqi. [Cliquez pour agrandir : 115 Kio] Shanghai - Le parc Guangqi : statue de Xu Guangqi. [Cliquez pour agrandir : 131 Kio] Shanghai - Le parc Guangqi : porte devant la tombe de Xu Guangqi. [Cliquez pour agrandir : 122 Kio] Shanghai - Le parc Guangqi : allée vers la tombe de Xu Guangqi. [Cliquez pour agrandir : 101 Kio] Shanghai - Le parc Guangqi : croix devant la tombe de Xu Guangqi. [Cliquez pour agrandir : 127 Kio] Shanghai - Le parc Guangqi : la tombe de Xu Guangqi. [Cliquez pour agrandir : 123 Kio] Shanghai - Le parc Guangqi : musée consacré à Xu Guangqi. [Cliquez pour agrandir : 82 Kio] Shanghai - Le parc Guangqi : buste de Xu Guangqi dans le musée. [Cliquez pour agrandir : 151 Kio] Shanghai - Le parc Guangqi : statue. [Cliquez pour agrandir : 145 Kio] Shanghai - Le parc Guangqi : statues représentant Xu Guangqi et Matteo Ricci.

[Cliquez pour agrandir : 142 Kio] Shanghai - Le parc Guangqi : statue de Xu Guangqi.

Biographie de Xu Guangqi

Ministre et scientifique chinois né en 1562 à Shanghai (Chine) ; décédé en 1633 à Pékin (Chine).

Reçu aux plus hauts examens impériaux en 1604, il a participé à l'administration de la cour impériale. Scientifique et disciple de Matteo Ricci, il a été converti par lui au catholicisme et a accompli un travail considérable de traduction de la science occidentale en chinois.

Jardins Yu

Construits en 1559, autrefois les jardins privés d'un administrateur, ils s'étendent sur plus de deux hectares. Ils contiennent plusieurs bâtiments et plans d'eau ainsi qu'une scène d'opéra.

[Cliquez pour agrandir : 145 Kio] Shanghai - Le jardin Yu : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 142 Kio] Shanghai - Le jardin Yu : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 161 Kio] Shanghai - Le jardin Yu : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 111 Kio] Shanghai - Le jardin Yu : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 111 Kio] Shanghai - Le jardin Yu : bas-relief. [Cliquez pour agrandir : 145 Kio] Shanghai - Le jardin Yu : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 149 Kio] Shanghai - Le jardin Yu : statues sur un toit. [Cliquez pour agrandir : 101 Kio] Shanghai - Le jardin Yu : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 85 Kio] Shanghai - Le jardin Yu : intérieur d'un pavillon. [Cliquez pour agrandir : 111 Kio] Shanghai - Le jardin Yu : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 143 Kio] Shanghai - Le jardin Yu : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 133 Kio] Shanghai - Le jardin Yu : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 124 Kio] Shanghai - Le jardin Yu : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 111 Kio] Shanghai - Le jardin Yu : scène d'opéra.

Autres

La résidence du Dr. Sun Yat-Sen

Il s'agit d'une grande maison des années 1920 où a vécu le Sun Yat-Sen, connu comme le « père de la Chine moderne ». La rue dans laquelle elle se trouve est bordée de beaux platanes formant une voûte.

[Cliquez pour agrandir : 124 Kio] Shanghai - La résidence du Dr. Sun Yat-Sen. [Cliquez pour agrandir : 107 Kio] Shanghai - La résidence du Dr. Sun Yat-Sen : statue de Sun Yat-Sen devant la porte. [Cliquez pour agrandir : 138 Kio] Shanghai - La rue de la résidence du Dr. Sun Yat-Sen.

[Cliquez pour agrandir : 116 Kio] Pékin - Le parc Zhongshan : la statue du Dr. Sun Yat-Sen.

Biographie de Sun Yat-Sen

Révolutionnaire et homme politique chinois né le 12 novembre 1866 à Zhongshan, Guangdong (Chine) ; décédé le 12 mars 1925 à Pékin (Chine).

D'abord médecin, il s'intéressera ensuite à la politique. Auteur d'un coup d'état qui échoue en 1895, il s'exile au Japon et dans les pays occidentaux. Il est ainsi hors de Chine quand se produit la révolution de 1911. Rentré, il est élu président provisoire de la République de Chine à Nankin en 1912. À la suite de conflits politique, il doit à nouveau s'exiler, revient, est de nouveau élu président en 1921. Il mourra avant d'avoir pu établir un gouvernement stable en Chine et la guerre civile chinoise, entre le Parti communiste et le Kuomintang commencera deux ans plus tard.

Le centre des expositions

Le centre des expositions est un bâtiment de style soviétique staniliste, construit en 1955 et alors dénommé « bâtiment de l'amitié sino-soviétique ». Son nom actuel date de 1984.

Il accueillait à l'époque les conférences et événements diplomatiques. Depuis sa rénovation en 2001, 20 000 de ses 80 000 m² sont utilisés pour des expositions temporaires et divers salons.

[Cliquez pour agrandir : 53 Kio] Shanghai - Le Centre des expositions : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 108 Kio] Shanghai - Le Centre des expositions : la porte d'entrée. [Cliquez pour agrandir : 88 Kio] Shanghai - Le Centre des expositions : plafond décoré. [Cliquez pour agrandir : 91 Kio] Shanghai - Le Centre des expositions : voûte de la grande salle. [Cliquez pour agrandir : 98 Kio] Shanghai - Le Centre des expositions : l'intérieur. [Cliquez pour agrandir : 97 Kio] Shanghai - Le Centre des expositions : lustres. [Cliquez pour agrandir : 102 Kio] Shanghai - Le Centre des expositions : grille forgée. [Cliquez pour agrandir : 72 Kio] Shanghai - Le Centre des expositions : grande pièce. [Cliquez pour agrandir : 61 Kio] Shanghai - Le Centre des expositions : lustre.

La bibliothèque municipale

Cette bibliothèque fait partie des 10 plus grandes du monde en terme de contenu. Ses collections sont abritées dans une tour et les livres consultables présentés sur quatre étages. La bibliothèque dispose d'un système automatique de transport des livres par des petits véhicules qui se déplacent sur des rails horizontaux et verticaux.

[Cliquez pour agrandir : 78 Kio] Shanghai - La bibliothèque municipale et sa tour. [Cliquez pour agrandir : 75 Kio] Shanghai - La bibliothèque municipale : vue générale. [Cliquez pour agrandir : 98 Kio] Shanghai - La bibliothèque municipale : l'intérieur. [Cliquez pour agrandir : 77 Kio] Shanghai - La bibliothèque municipale : l'intérieur. [Cliquez pour agrandir : 99 Kio] Shanghai - La bibliothèque municipale : l'intérieur. [Cliquez pour agrandir : 105 Kio] Shanghai - La bibliothèque municipale : rayonnage de livres sur Linux. [Cliquez pour agrandir : 77 Kio] Shanghai - La bibliothèque municipale : système de transport des livres.

Le marché au thé de Tian Shan

Il s'agit d'un marché au thé où l'on trouve de très nombreuses boutiques, autour et dans un magasin de trois étages. On peut y acheter tous les types de thés ainsi que toutes sortes de services à thé, meubles et objets d'art. Certaines boutiques proposent de goûter le thé gratuitement. La dégustation se passe autour d'une table et les vendeurs utilisent des tables à thé permettant d'évacuer l'eau de rinçage des tasses.

[Cliquez pour agrandir : 112 Kio] Shanghai - Le marché au thé de Tian Shan. [Cliquez pour agrandir : 100 Kio] Shanghai - Le marché au thé de Tian Shan. [Cliquez pour agrandir : 115 Kio] Shanghai - Le marché au thé de Tian Shan. [Cliquez pour agrandir : 121 Kio] Shanghai - Le marché au thé de Tian Shan. [Cliquez pour agrandir : 106 Kio] Shanghai - Le marché au thé de Tian Shan.

Bibliographie


Cette page en français a été créée par Peter à partir de notes de voyage, le 22 octobre 2009 et modifiée pour la dernière fois le 24 août 2016. Son avancement est noté 3/3.